Balade sonore Cap sur Istres !

Une balade sonore le long des rives istréennes
Plonger dans l’envers de la carte, pour mieux (re)découvrir les rives de cette lagune à la beauté obsédante. Dans l’édition de l’Atlas Michelin de 2015, l’étang de Berre disparaît. Un équipage hybride d’artistes, riverain·e·s, scientifiques se réunit pour voir ce qui se cache derrière cette disparition. Petit à petit, l’équipage s’agrandit de toutes les rencontres faites en chemin. Moules, zostères, torchères racontent l’histoire de Pamparigouste : une île cachée où la vie est douce et heureuse.
Cette balade sonore du Bureau des guides du GR2013 réalisée par Pascal Messaoudi et proposée par l’office du tourisme d’Istres, relate cette enquête à la recherche de cette île que les anciennes légendes situent quelque part à l’étang de Berre. C’est depuis les rives d’Istres, et les secrets qu’elle recèle, que l’équipage Pamparigouste vous invite à (ré)explorer cet étang. Et si cette disparition dans l’atlas était un indice pour nous mener vers l’île tant rêvée ?

Point de départ GPS : 43.504723 – 4.996165

Expédition Pamparigouste : cap sur Istres ! est une balade sonore du Bureau des guides du GR2013, réalisée par Pascal Messaoudi et coproduite par l’Office de Tourisme de la ville d’Istres. Conception éditoriale et création graphique de la carte par le Bureau des guides du GR2013 d’après des dessins d’Adrien Zammit.

Les Venants

Expérience sensible au cœur du quartier de la Joliette en reliant le FRAC au Mucem

Les Venants propose une expérience sensible au cœur du quartier de la Joliette en reliant le FRAC au Mucem. Une véritable déambulation à destination des élèves des établissements scolaires pour visiter lors d’une journée leurs architectures, sous la forme d’une parcours numérique.
Cette application regroupe les ambiances sonores et extraits conçus par Mehdi Ahoudig, les textes écrits par
Hadrien Bels et les photographies de Geoffroy Mathieu.
Elle sera disponible au printemps 2022.

« Les Venants » c’est :
— une expérience sensible pour découvrir un quartier de la Joliette et son histoire
— une manipulation originale des tablettes numériques des élèves
— une immersion dans le paysage par le son tout en éveillant la curiosité et l’écoute lors du passage dans les lieux
— un dispositif qui associe le regard et l’écoute grâce à un objet hybride entre la production sonore, la photographie et le récit
— une expérience sensorielle ancrée dans le réel, qui permet de questionner l’environnement et d’offrir des contre-champs
— une mise en valeur des archives et des oeuvres issus des collections des deux structures

Durée
Sur une journée, deux visites architecturales d’une heure en moyenne (celles du Frac et du Mucem) associées à un parcours augmenté lors du déplacement entre les deux structures à l’aide d’une application sur tablette.
Une durée de 2h est à prévoir pour ce déplacement d’un lieu vers l’autre, comprenant l’expérience numérique (estimée à 20 minutes) et le moment du repas.
Publics ciblés
Ce dispositif est conçu pour les classes de collégiens et de lycéens de la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Nombre de participants
30 élèves en moyenne par groupe accompagnés de leur enseignant et d’un accompagnateur. Un enseignant par demi-groupe (environ 15 élèves) sur le parcours.
Matériel
Chaque élève sera muni de sa tablette numérique (fournie par le département des Bouches-du-Rhône ou par la région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur) et de son casque audio ou de ses écouteurs personnels.

Commanditaires : FRAC et Mucem dans le cadre du dispositif  TRAIT D’UNION 

Application créée par Mardi8 en tant que mécène du projet, en collaboration avec Le Bureau des guides du GR2013, producteur exécutif.

Les promenades sonores

Des promenades sonores autour du GR2013

Des artistes, des documentaristes et des habitants ont composé ces parcours sonores pour vous faire partager à leur façon, entre exploration d’endroits méconnus et regard décalé du connu, le territoire de Marseille Provence.

Les Promenades sonores se téléchargent librement sur ce site puis s’écoutent in situ, dans un paysage et dans une situation choisie. Ces balades proposent un voyage sonore lié à la marche, à l’arpentage qui permet de ralentir, de changer d’échelle, de se glisser dans les interstices de la ville, dans ses usages, d’observer les traces.

Elles voisinent avec le GR2013, avec qui elles partagent parfois le tracé, mais surtout le dessin ou l’imaginaire d’une métropole invisible : celle des lisières et des usages, entre ville et nature, industries et agriculture, autoroutes et chemins buissonniers.
On y entend ainsi des sons naturels, des voix d’habitants, des personnages de fictions, autant de récits qui documentent, musicalisent ou poétisent la découverte à pied du territoire.

Les Promenades sonores sont nées d’une réflexion de la radio culturelle marseillaise Radio Grenouille à l’annonce du titre de Capitale européenne de la culture attribué à la ville en 2013 :

– Que signifie « valoriser le territoire » ?

– De quels territoires parle t-on dans une capitale européenne de la culturelle?

– A qui s’adresse l’offre culturelle de la future capitale ?

– Comment rendre visible les invisibilités de la ville sans pour autant les faire disparaître par le simple fait de leur révélation ?

– Comment valoriser le rapport et la connaissance des habitants de leur territoire, les impliquer dans de la fabrication de récit collectif à partir des récits singuliers ?

– Comment s’adresser à beaucoup de gens tout en restant dans un art de la discrétion ?

– Comment raconter, quels récits proposer à celui qui vient d’ici, à celui qui vient de loin?

– Qu’est-ce qu’être touriste, pouvons-nous être touriste de notre propre territoire ?

De ces questionnements, est venue l’envie de développer un travail autour de l’écriture de « Promenades sonores » (Soundwalks), susceptibles de proposer une forme pertinente pour inviter un public -de l’habitant au visiteur – à pratiquer de manière à la fois sensible et documentée le territoire local.

Auteurs : Radio Grenouille-Euphonia, Julie de Muer et plus de 30 auteurs (artistes et habitants).

ON CULTIVAIT LES ÉTOILES

Christophe ModicaSainte-MartheMarseille 13014 

L’EFFACEMENT

Xavier Thomas

La Cabucelle

Marseille 13015

LA CROISIÈRE DES SPECTRES

Jean-Pierre Ostende

Pharo, Marseille 13007

WALK MY MEMORIES

Lionel Kasparian et Elodie Presles

Saint-Barnabé, Marseille 13012

PLAN B

Compagnie Amanda Pola

Cité Radieuse, Marseille 13008

MANGER OU ÊTRE MANGÉ

Emmanuelle Bentz et Julien Hô Kim

Châteauneuf-les-Martigues

HIATUS

Par Ce Passage Infranchi

Port-de-Bouc

FICTION CORPORELLE MARSEILLE : SE SENTIR AUX DIMENSIONS DE L’AGGLOMÉRATION

Boris Nordmann

LE SOUFFLEUR

Christophe Perruchi

La Plaine, Marseille 13006

L’OM ET LE BON DIEU

Mehdi Ahoudig (ARTE Radio)

Saint-Julien, Marseille 13012

JOUR OUVRABLE

Ici-Même [Tous Travaux d’Art]

Belsunce, Marseille 13001

EN MARCHE

Julie De Muer

TER_RAZZE !

Natacha Muslera

Noailles, Marseille 13001

L’INSOLITE HISTOIRE DE ZOHRA BENCITRI

André Lévèque

Salon-de-Provence

LES GENS DE LA GARE

Christophe Modica

Cabriès

GRAND PAYSAGE

Agence Touriste (Thierry Lafollie – Mathias Poisson – Virginie Thomas)

LE CAMPEO

Julie De Muer

Martigues

QUARTIERS EST, ENTRE HUVEAUNE ET COLLINES

Rives et Cultures et Nelly Flecher

Vallée de l’Huveaune, Marseille 13011

L’ENTREVUE

Xavier Thomas

Istres

LES FEUX DE SAINT-ANTOINE

Julie De Muer

Saint-Antoine, Marseille 13015