Terres communes

Informations pratiques

Une école populaire autour de la relation Architecture & Agriculture

Une école populaire de la relation Architecture & Agriculture invitant à rencontrer les acteurs locaux et internationaux de cette révolution. Une programmation originale autour de l’exposition Taking the Country’s Side afin de revisiter ensemble nos territoires : des cycles de marches, de visites de sites et de rencontres des acteurs de terrain, des conférences, des cours et tables-rondes, des ateliers proposés aux établissements scolaires mais également aux techniciens, élus et habitants du territoire.

TAKING THE COUNTRY’S SIDE | PRENDRE LA CLEF DES CHAMPS : l’Histoire de la relation entre Architecture & Agriculture, exposition proposée par Sébastien Marot. Du 10 février au 21 mai 2023, à la Friche Belle de Mai (Marseille).

En mesurant l’impasse environnementale à laquelle notre monde est confronté, cette exposition entend susciter une réflexion – à la fois rétrospective et prospective – sur le lien étroit qui unit ces deux disciplines jumelles que sont l’agriculture et l’architecture, et sur leur divorce croissant depuis la révolution industrielle. Elle vise à apprendre des agronomes, activistes et projeteurs qui ont réfléchi à l’hypothèse d’une décroissance énergétique ainsi qu’à la recomposition et à la pérennisation des territoires vivants. 
Pour sa présentation à Marseille en 2023, l’intention est d’augmenter l’exposition par une réflexion originale et illustrée sur l’histoire et l’actualité du régionalisme et de la notion de biorégion, laquelle entend réindexer les modes d’habitat, de production et de coexistence sur le métabolisme de ces vastes “communaux“ que sont les territoires “géographiques”, à l’échelle, par exemple, des bassins versants.

EN REGARD DE L’EXPOSITION
Balades polyphoniques à la recherche des terres agricoles (pour avancer dans les SI, ré-habiter nos SOLS et nous aider humain·es des villes à trouver nos LA)

L’histoire agricole de Marseille est d’emblée une histoire urbaine, au sens où elle n’apparaît dans la forme maraîchère (qui forme la plupart des imaginaires de l’agriculture en milieu urbain) que tardivement, suite à la construction à l’aménagement lourd du canal de Marseille. 

Elle passera ainsi d’une agriculture sèche et méditerranéenne au terradou, terroir fertile qui modifie les paysages, les manières de penser le jardin, la gestion des terres, et conduit la ville à connaître jusqu’à l’urbanisation des années 50 une auto-suffisance alimentaire.

Percevoir les enjeux de l’agriculture urbaine aujourd’hui nécessite de retrouver le sens de ce terroir, de sa vie d’avant les infrastructures puis de son urbanisation massive d’après-guerre qui laisse une portion congrue du territoire à l’activité agricole. C’est aussi se re-sensibiliser à cette question de l’eau, de sa présence ou de son absence, de sa provenance et ses interdépendances qui l’accompagnent, dans un contexte de réchauffement climatique. C’est enfin repartager les questions du commun, de la propriété foncière et des manières de s’organiser dans nos usages, dans nos modes de gestion et dans nos relations urbanisées.

Ces balades se feront en échos entre le Nord et l’Est de Marseille. On y rencontrera des initiatives et on partagera des conversations pour imaginer comment retrouver à la fois une capacité de production locale et les gestes de la terre, entre nécessités de production, besoins de réinvestir socialement les imaginaires de l’alimentation et honorer les chemins urgent d’une écologie des villes.

Symphonie agricole #1 De la Ferme du collet des comtes au Vallon des Hautes douces – Samedi 29 avril 2023 de 9h30 à 17h

Symphonie agricole #2 De la Busserine à Sainte Marthe – Samedi 6 mai 2023 de 9h30 à 17h

Ce cycle de balades est proposé par le Bureau des guides du GR2013 à l’occasion de la venue à la Friche la Belle de Mai de l’exposition de Sébastien Marrot « Taking the country side » et de l’événement « Terres communes » imaginé à cette occasion avec la Cité de l’agriculture et de nombreux partenaires.

Balades d’exploration pour préparer la symphonie

En préparation à ces grandes marches, deux balades d’exploration auront lieu avec le collectif SAFI et Nicolas Mémain.
Entre freejazz paysager et permacutlure pédestre, ces balades se composeront en direct avec ce qui est là. 
On sait d’où on part mais pas où on arrive !

Variations majeures en Sol – mercredi 22 février 2023 de 14h à 17h
Partir des sols bien imperméabilisés de la Busserine, chercher l’infiltration et la terre qui résiste. Inscription

Improvisations en Si pour rester La – mercredi 22 mars 2023 de 14h à 17h
Partir de Sainte Marthe et de ses terres rescapées pour explorer les manières d’y habiter. Inscription

Informations pratiques